top of page
Toute l'histoire de l'Intelligence Artificielle : D'Alan Turing à ChatGPT, en passant par Deep Blue

Toute l'histoire de l'Intelligence Artificielle : D'Alan Turing à ChatGPT, en passant par Deep Blue

 Il était une fois la révolution de l’IA 

Le 30 novembre 2022, le monde a découvert avec émerveillement l'Intelligence Artificielle grâce à ChatGPT d'OpenAI. Auparavant, l'IA était confinée à des cercles d'initiés ou connue sous des appellations moins glamour comme "la statistique", nécessitant une réelle expertise. Cette fois, il s'agit d'une technologie accessible à tous, gratuite, parlant notre langue et capable de répondre à presque toutes nos questions ! Elle a agi comme un véritable paratonnerre, cristallisant espoirs, euphorie, peurs et scepticisme. Loin d'être une nouvelle 'révolution pschitt' à la manière du Metaverse, l'Intelligence Artificielle s'inscrit dans la continuité d'une histoire riche et complexe qui s'étend sur plusieurs décennies.

Tentons de décrypter et de vulgariser cette grande saga, cette utopie humaine de vouloir créer une machine à l'image de notre intelligence. Connaître son histoire nous permet de mieux comprendre le présent et d'anticiper le futur de l'IA.

1940 à 1956 : La genèse d’une révolution... 

1940 à 1956 : La genèse d’une révolution... 

À cette époque, des visionnaires comme Norbert Wiener, le père de la cybernétique, ont commencé à combiner des mathématiques, de l’électronique, et de l’automatisation pour tenter d'imiter certaines fonctions vitales par des machines.

En 1950, Alan Turing a lancé le 'Test de Turing'. Ce test ne cherchait pas à prouver que les machines peuvent penser, mais plutôt à voir si elles pouvaient imiter les humains. Il visait à évaluer si une machine pouvait simuler l'intelligence humaine de façon convaincante, en trompant au moins 30% des juges humains lors d'échanges textuels de cinq minutes.
 

La conférence de Dartmouth en 1956 a marqué le début de l'Intelligence Artificielle. Le terme 'intelligence' est source de confusion car en anglais, il fait référence à la capacité d'analyser des données et de traiter des informations, ce qu'on appelle l'intelligence analytique. En français, il inclut un spectre plus large, couvrant l'intelligence émotionnelle et créative, ainsi que la capacité à construire des méthodes et à développer des idées. En anglais, nous pourrions utiliser des mots comme 'cleverness', 'smartness', ou 'imagination'.

Les premières machines, bien que rudimentaires, pouvaient simuler certains aspects de l'intelligence humaine grâce à leurs capacités de calcul. Ces premiers pas ont ouvert des nouvelles perspectives, ... 

1956 à 1980 : L'âge d'or et l'hiver de l'IA  

1956 à 1980 : L'âge d'or et l'hiver de l'IA  

L'âge d'or de l'IA, s'étendant de la fin des années 1950 jusqu'au milieu des années 1970, fut riche en innovations et promesses. Les ordinateurs, autrefois considérés comme de simples outils de calcul, ont commencé à réaliser des tâches traditionnellement attribuées à l'intelligence humaine.

Durant cette époque, des programmes comme ELIZA, développé en 1966 par Joseph Weizenbaum, ont démontré que les machines pouvaient simuler des interactions humaines. En jouant le rôle d'un psychothérapeute, ELIZA engageait des dialogues simples avec les utilisateurs. Les premiers programmes de jeu d'échecs ont aussi prouvé que les ordinateurs étaient capables de déployer des stratégies, bien qu'encore loin de rivaliser avec les meilleurs joueurs humains.

Toutefois, l'enthousiasme initial fut tempéré par des limitations technologiques et théoriques. Les ordinateurs ne disposaient pas de la puissance de traitement nécessaire pour satisfaire les attentes élevées, ce qui a mené à ce qui est aujourd'hui appelé le "hiver de l'IA" — une période de scepticisme et de réduction des investissements qui a débuté à la fin des années 1970.

Ce premier hiver de l'IA a été une période de recalibrage important. Les chercheurs ont réalisé que recréer une intelligence semblable à celle des humains était bien plus complexe que prévu. Néanmoins, l'Âge d'Or, stimulé par la loi de Moore prévoyant une croissance exponentielle de la puissance de calcul, a conduit à des avancées significatives, tandis que l'Hiver de l'IA a offert un temps nécessaire pour une réévaluation et un recentrage des efforts.

1980 à 2000 : La renaissance de l'IA 

1980 à 2000 : La renaissance de l'IA 

Entre 1980 et 2000, tel un phénix renaissant de ses cendres numériques, l'Intelligence Artificielle a connu une véritable renaissance, marquée par des avancées significatives en apprentissage automatique et en réseaux neuronaux.
 

Durant cette période, les systèmes experts imitant le raisonnement et le comportement humains, se sont largement répandus dans de nombreux domaines tels que la médecine et la finance.


Le jalon marquant fut la victoire de Deep Blue, l'ordinateur d'IBM, contre le champion d'échecs Garry Kasparov en 1997. Cette victoire a démontré la capacité de l'IA à mener des raisonnements complexes. Kasparov a reconnu l'importance de cet événement, qui a renforcé la théorie du centaure, mettant en lumière la collaboration fructueuse entre l'homme et la machine.

L'IA a commencé à étendre sa toile dans des applications quotidiennes, telles que les systèmes de navigation assistée, les assistants personnels intelligents et les technologies de reconnaissance vocale. L'IA s'est ainsi infiltrée dans nos vies sortant des laboratoires de recherche.

La renaissance de l'IA a donc été une période riche en découvertes, annonçant les bases pour des avancées encore plus révolutionnaires.

2000 à 2023 : L'IA dans le nouveau millénaire 

2000 à 2023 : L'IA dans le nouveau millénaire 

Au tournant du siècle, l'Intelligence Artificielle a vraiment commencé à prendre son envol. Grâce au deep learning, à l'exploitation massive de données et à d'importantes avancées technologiques, l'IA a commencé à accomplir des tâches incroyablement humaines. Un moment qui reste gravé dans ma mémoire ? La victoire de l'IA sur Lee Sedol au jeu de Go en 2016, où une machine a rivalisé sur un terrain dominé par la stratégie.

Ces vingt dernières années, l'IA s'est discrètement glissée dans notre quotidien, transformant radicalement notre interaction avec la technologie :
 

  • Des plateformes comme Netflix et Spotify ont utilisé l'IA pour affiner leurs recommandations de manière ultra-personnalisée.

  • En santé, l'IA aide à diagnostiquer et traiter des maladies et transforme la finance en améliorant le trading et la gestion des risques grâce à son analyse rapide des données.

  • Les assistants vocaux comme Siri, Alexa et Google Assistant se sont intégrés dans notre vie quotidienne.
     

Et puis, sans prévenir et avec fracas, en novembre 2022, arrive ChatGPT. Avec son interface épurée et sa capacité à discuter comme un humain, ChatGPT a démocratisé l'IA, la rendant accessible à toute personne sachant parler et écrire, et ouvrant des horizons en termes de créativité, éducation et engagement social.

ChatGPT a marqué un tournant, clôturant un chapitre et en ouvrant un autre, où l'IA est un compagnon quotidien, augmentant nos capacités dans de nombreux domaines.

Avec toutes ces avancées, l'IA soulève de nombreuses questions éthiques, notamment sur la vie privée, la sécurité des données, la propriété intellectuelle et l'impact sur l'emploi. Le moment est peut-être venu de se poser et de réfléchir.

Le futur de l’IA entre incertitude, doute et espoir ... 

Conclusion du centaure du marketing et de l'IA : Le futur de l’IA entre incertitude, doute et espoir ... 

Alors que nous tournons la dernière page du premier chapitre de l'histoire de l'Intelligence Artificielle, nous sommes conscients de n'être qu'au commencement. L'IA, en quelques décennies seulement, a déjà révolutionné de nombreux aspects de notre vie, surpassant les capacités humaines dans le domaine de l'intelligence analytique. Néanmoins, elle reste, pour l'instant, une intelligence algorithmique, basée sur des calculs, dépourvue des émotions et de la capacité de réflexion qui caractérisent l'esprit humain.

Aujourd'hui, l'IA a atteint un point où sa capacité à traiter et analyser des données dépasse largement celle de l'homme. Cependant, l'IA fonctionne dans le cadre défini par ses créateurs humains, sans la capacité intrinsèque de ressentir ou de comprendre le monde de la manière humaine.

Le défi qui se présente à nous n'est pas technologique, mais humain. Il concerne la place que nous choisissons de donner à l'IA dans notre société et les tâches ou capacités que nous souhaitons lui déléguer

 

Dans cette réflexion, le Centaure du Marketing et de l'IA, se présente comme une métaphore parfaite pour l'équilibre que nous cherchons à atteindre. En combinant la perspicacité humaine et la puissance de calcul de l'IA, le centaure incarne une harmonie entre la profondeur de la réflexion humaine et la précision de l'intelligence artificielle. Ce paradigme incarne notre aspiration à une coexistence où l'IA enrichit les capacités humaines sans les remplacer

La notion d'une Intelligence Artificielle Générale (IAG / AGI), une IA dotée d'une compréhension et d'une conscience similaires à celles de l'humain, reste pour l'instant du domaine de la fiction. Même si elle est techniquement réalisable, est-elle souhaitable ? Une IAG, pour quoi faire ? Devrions-nous pas réfléchir avant d'agir ?

En bref, l'histoire de l'IA est loin d'être terminée. Nous sommes à l'aube d'une ère où l'IA continuera de se développer à un rythme sans précédent, nous offrant des opportunités extraordinaires tout en nous confrontant à nos propres choix

Toute l'histoire de l'IA : Les 10 points clés à retenir 

1

Naissance d'une nouvelle ère (1940 - 1956)

L'intelligence artificielle prend ses racines dans la cybernétique et les avancées technologiques. Des penseurs visionnaires tels que Norbert Wiener et Alan Turing posent les jalons d'un futur où les machines commencent à imiter l'intelligence humaine, ouvrant ainsi la voie à des possibilités inédites.

2

Le Test de Turing (1950)

Alan Turing pose une question fondamentale : une machine peut-elle penser, ou plutôt imiter la pensée humaine ? Le Test de Turing devient un critère de mesure essentiel de l'intelligence artificielle, stimulant ainsi le développement et les ambitions dans le domaine.

3

La Conférence de Dartmouth (1956)

Cet événement marque officiellement la naissance de l'IA, élargissant la définition et la portée de l'intelligence artificielle et jetant les bases pour les recherches futures.

4

L'Âge d'Or et l'hiver de l'IA (1956 - 1980)

Cette période est caractérisée par un progrès rapide et un optimisme accru, suivi d'un hiver marqué par des attentes non réalisées et une réduction des financements. Les limitations technologiques et théoriques de l'époque conduisent à une reconsidération profonde des objectifs et des méthodes de l'IA.

5

La Renaissance de l'IA (1980 - 2000)

Cette ère est marquée par d'importantes avancées dans l'apprentissage automatique et les réseaux neuronaux. L'IA commence à influencer divers secteurs, et la victoire symbolique de Deep Blue sur Kasparov réaffirme le potentiel de l'IA dans des domaines intellectuellement complexes.

6

L'IA dans le nouveau millénaire (2000 - 2023)

L'IA fait des progrès fulgurants grâce au deep learning, aux grandes bases de données, et à l'amélioration de la puissance de calcul. La victoire de l'IA au jeu de Go et son intégration croissante dans les services quotidiens démontrent sa capacité à s'adapter et à influencer notre quotidien de manière significative.

7

Le 'game changer': ChatGPT (novembre 2022)

ChatGPT représente un tournant majeur, démocratisant l'accès à l'IA avancée et introduisant une interaction naturelle et personnalisée avec la technologie. Il transforme la perception de l'IA, en faisant un compagnon quotidien et en ouvrant de nouvelles perspectives en matière de créativité, d'éducation et d'engagement social.

8

Défis éthiques et sociaux

L'intégration croissante de l'IA soulève des questions importantes sur la vie privée, la sécurité des données et l'emploi, nécessitant une approche responsable et réfléchie dans le développement de l'IA.

9

Le futur de l'IA : entre incertitude, doute et espoir

Alors que nous abordons une nouvelle ère, le rôle de l'IA et la manière dont nous l'intégrons dans notre société restent des questions ouvertes, mêlées de potentiel extraordinaire et de choix cruciaux à venir.

10

L'IA, un voyage en cours

L'histoire de l'IA est loin d'être terminée. Nous sommes à l'aube d'une période de développement rapide et de décisions cruciales, avec l'IA qui continue à redéfinir les limites du possible et à façonner l'avenir de notre société et de notre humanité.

> Retrouvez la musique du site sur 'Accords Artificiels'

Dernière mise à jour : 26 avril 2024 

bottom of page